société

  • Des millions de PC Dell exposés à une vulnérabilité dans SupportAssist

    Le service d'assistance utilisateur SupportAssist de Dell installé sur des millions de PC aussi bien grand public que professionnels est victime d'une faille de sécurité. Une escalade de privilèges permet à un pirate d'obtenir des droits d'administrateur système.

    Des millions de PC Dell sont actuellement exposés à une vulnérabilité de sécurité. Cette dernière concerne SupportAssist, le service d'assistance aux utilisateurs proposé aussi bien pour des modèles d'ordinateurs grand public que professionnels. Identifiée en tant que CVE-2019-12280, cette faille est prise très au sérieux par le constructeur texan qui invite ses clients à opérer une mise à jour de ce service dès que possible.

    Cette vulnérabilité, qui touche plus précisément le composant PC Doctor, concerne la v2.0 du service SupportAssist pour les PC professionnels et la v3.2.1 et antérieurs de ce même service côté systèmes grand public. En l'absence d'application de cette mise à jour de sécurité, une possible exploitation par un tiers malveillant est possible en permettant une escalade de privilèges et l'acquisition de droits d'administrateur système. Dell recommande ainsi aux utilisateurs de réaliser dès que possible une mise à jour de SupportAssist (v2.0.1 pour les utilisateurs pro et v3.2.2 pour les autres) de façon manuelle au cas où l'update automatisé est désactivé.

  • Windows 10 1903 arrive, après une série de tests supplémentaires

    Microsoft a donc livré aujourd'hui la mise à jour Windows 10 de mai 2019, alias 1903. Au préalable, cette mise à niveau de fonctionnalités a été testée par des volontaires du programme Insider, des fabricants de matériel et des développeurs de logiciels tiers. « La mise à jour de mai 2019 est disponible pour les clients qui souhaitent installer la dernière version de Windows 10 », a annoncé dans un billet, John Cable, directeur Program Management, Windows Servicing and Delivery Customers. En temps normal, la version 1903 – selon le nommage à 4 chiffres année/mois adopté par Microsoft – aurait du être livrée il y a six semaines ou plus. Mais début avril, Microsoft a annoncé qu’il soumettrait sa mise à niveau de fonctionnalités - la première sur les deux prévues pour l'année - à d'autres tests. L’éditeur a certainement voulu éviter de renouveler le fiasco de Windows 10 1809. 

    Lancée en octobre 2018, cette version était affectée d’un bogue connu, mais non corrigé, qui a détruit les données des utilisateurs, obligeant Microsoft à retirer sa mise à jour. En mars, avec plusieurs mois de retard, alors que cette version était enfin prête, l'entreprise a renoncé à la mettre à disposition des utilisateurs. Microsoft ne voulait pas répéter l’expérience avec la 1903. À cause de ce retard, le support de 18 mois a été prolongé jusqu’au 8 décembre 2020, soit deux mois de plus que celui prévu au calendrier. « Préparez-vous ! Windows 10 1903 est prête pour des déploiements ciblés, avec ses 18 mois de support devant elle », a annoncé John Cable aux entreprises. « Les administrateurs IT devraient commencer les déploiements ciblés pour s’assurer que les applications, les périphériques et l'infrastructure de leurs entreprises fonctionnent comme prévu avec la nouvelle version et les nouvelles fonctionnalités », a écrit John Cable dans une rubrique intitulée « Semi-Annual Channel release for commercial customers ».

    Lire la suite

  • Windows 7 entame sa dernière année d'existence avant la fin des mises à jour.

    Windows 7 fête cette année ses 10 ans d'existence et malgré son âge le système d'exploitation reste encore populaire. Cela risque toutefois de ne pas durer puisque la fin du support approche à grand pas.

    La période de support gratuit a en effet pris fin il y a déjà 4 ans en janvier 2015. C'est le support étendu qui a pris le relais et assure aux utilisateurs de recevoir des mises à jour de sécurité au moins jusqu'au 14 janvier 2020. Après cette date le système ne recevra plus de correctifs et des failles pourraient rendre le système instable ou dangereux à utiliser d'un point de vue de la sécurité des données.

    Les professionnels qui utilisent les Windows 7 Professionnel et Entreprise et qui souscrivent à des licences en volumes auront toutefois droit à un sursis supplémentaire pour leur permettre de renouveler leurs machines ou leurs systèmes. Un service optionnel et payant leur sera proposé.

    Lire la suite

  • Ceci n'est pas un poisson d'Avril !

    Damien Peyre Informatique, en ce jour symbolique, à le plaisir de célébrer son quatrième anniversaire. Eh oui, tant de chemins parcourus, de difficultés surmontées et encore toute une aventure qui nous attend ! Le bilan dressé par l'entreprise est en pleine effervescence, et nous nous efforçons sans cesse de promouvoir notre métier.

    En une année, nous avons :

    • réalisé plus de 1 000 interventions,
    • réparé plus de 500 appareils informatiques,
    • installé et configuré plus de 500 matériels et logiciels.

    Nous voulons remercier avant tout nos fidèles clients qui nous font confiance et continus de nous apporter leurs soutiens au quotidien. Sans eux, nous en serions pas là où nous sommes et ne ferions pas le métier qui nous passionne. Alors, un grand Merci à vous tous et Joyeux anniversaire !

  • ADHESION A L'ANNUAIRE DES ARTISANS RÉPARATEURS EN OCCITANIE

    DAMIEN PEYRE INFORMATIQUE est fier de vous annoncer son adhésion à l'annuaire des artisans réparacteurs en Occitanie.

    Pourquoi cet annuaire professionnel Répar’Acteurs ?

    Adoptez le réflexe malin de faire réparer en recherchant dans cet annuaire les artisans immatriculés au répertoire des métiers.

    Qu’ils soient spécialistes en électroménager, horlogerie, vélos, ordinateurs, cordonnerie, guitares, et de bien d'autres objets, trouvez le professionnel de la réparation, du dépannage et de l’installation près de chez vous.

    Les artisans membres du réseau des Répar'Acteurs se sont engagés tout particulièrement à favoriser la réparation et ainsi promouvoir la réduction des déchets. Leur démarche est accompagnée par le réseau des Chambres des Métiers et de l’Artisanat avec le soutien de l’ADEME.

    Alors, ADIEU LES IDÉES REÇUES SUR LA RÉPARATION car :

    • réparer ne coûte pas plus cher

    • les nouvelles technologies se prêtent à la réparation

    • tous les objets ne sont pas aujourd'hui voués à une vie toujours plus brève...

    Lire la suite