tracking

  • Simjacker, une menace pour 1 milliard de smartphones

    L'équipe de détection des menaces avancées AdaptiveMobile Security a détecté une attaque par SMS permettant à un pirate d'intercepter des appels, distribuer des malwares ou encore tracer des terminaux mobiles. Un groupe privé travaillant pour un gouvernement pourrait en être à l'origine.

    Les cyberattaques qui planent sur les utilisateurs de terminaux mobiles (smartphones, tablettes...) sont de plus en plus nombreuses. Mais également plus sournoises comme a pu le révéler l'équipe de détection d'APT d'AdaptiveMobile Security. Le fournisseur spécialisé en protection des messageries a ainsi alerté sur l'existence d'une vulnérabilité, baptisée Simjacker, permettant de pirater à distance un mobile. « L'attaque principale de Simjacker implique un SMS contenant un type spécifique de spyware envoyé à un téléphone mobile demandant ensuite à la carte SIM dans le téléphone de « prendre en charge» le téléphone afin d'exécuter des commandes sensibles », peut-on lire dans un rapport. « Les attaques exploitent la possibilité d’envoyer des messages de la boîte à outils SIM et la présence du navigateur S@T sur la carte SIM d’abonnés vulnérables ».

    Lire la suite